Championnats de France : les filles cartonnent !

Championnats de France : les filles cartonnent !

Méta Tumba (G2A) et Célia Chausseray (G2A) ont fait honneur à leur statut de favorite ce week-end, lors de leurs championnats de France respectifs. Mais si ces deux athlètes Charentaises étaient attendues de pied ferme, deux autres athlètes ont su créer la surprise. Retour sur un week-end riche en satisfactions !


Après une première médaille d’argent glanée l’année lors des Pointes d’Or Minimes cet été, Meta Tumba n’a pas attendu longtemps avant de s’emparer du plus beau des métaux. Elle avait l’occasion de devenir championne de France cadette (pour sa première année dans la catégorie) du pentathlon ce week-end, elle n’a pas raté le coche. Les premières épreuves, sans être ratées, ne lui avaient pourtant pas permis de se projeter en tête de classement. La faute sans doute à des concours de hauteur et de longueur perturbés par une douleur à la cheville, qui va et qui vient ces derniers mois, et qui avait choisi le plus mauvais moment pour se réveiller. La faute aussi à une redoutable concurrente qui a réalisé 13m13 au lancer du poids (3kg) contre 11m90 pour Meta, qui avait pourtant fait son maximum puisqu’il s’agissait là de son record personnel.


Mais il restait encore une dernière épreuve, le 800m : l’épreuve faible de la quasi-totalité des combinards. De la quasi-totalité, oui, mais pas de Meta qui brillait déjà sur 1000m lorsqu’elle était minime.


Il suffisait donc à Meta de reprendre deux secondes à la concurrente qui menait alors le triathlon, pour s’adjuger le titre de championne de France. Contrat rempli haut la main puisque la sociétaire du G2A l’a emporté en 2’19’’69. Laissant ainsi 12 secondes entre elle et sa plus coriace rivale au classement général ! C’est de cette façon que Méta Tumba est devenu championne de France cadette du pentathlon ce samedi à Rennes, avec 3726 points.


Les résultats détaillés

La vidéo du 800m


Tout aussi attendue, Célia Chausseray s’est fait peur en demi-finale du 60m haies en laissant filer la victoire, alors que sa plus proche rivale avait déclaré forfait. Elle a remis les pendules à l’heure en finale en s’imposant en 8’’24 (record Charente), et devient ainsi championne de France espoir de la spécialité, quelques semaines après s’être déjà parée d’or lors des championnats de France universitaires. Nous retrouverons Célia dans deux semaines aux championnats de France élites à Miramas où elle tentera de descendre sous les 8’’20 : niveau de performance qu’elle juge nécessaire pour entrer en finale.


La vidéo de la finale

Les résultats détaillés


Sokhna Lacoste (G2A) n’était pas attendue ce week-end. De retour de covid, elle n’a décidé que quelques jours avant de s’aligner au départ du 400m du Meeting International de Metz, jugeant qu’elle avait la forme nécessaire pour répondre à la concurrence. Et il valait mieux parce que la concurrence était rude, avec les présences de la meilleure performeuse mondiale de l’année et de la médaillée de bronze des derniers JO sur 400m haies, Femke Bol.


Au départ de la deuxième série, Sokhna a pris un bon départ. Ce qui lui a permis de se rabattre en deuxième position, derrière la meilleure performeuse mondiale de l’année (qui se fera finalement chiper le lead par Bol quelques minutes plus tard). S’accrochant du mieux qu’elle a pu en fin de course, la jeune sprinteuse de 21 ans a conservé sa deuxième place et est allé chercher un chrono de 52’’79, synonyme de record de France U23 indoor ! Elle prend ce record à l’internationale Déborah Sananes.


La vidéo de la course

Les résultats détaillés


L’autre très bonne surprise du week-end est venue d’Anne-Catherine Quénéhervé (G2A) lors des championnats de France nationaux de marche, qu’elle a terminé à une très belle 5ème place, après 3000m d’effort. A moins de dix secondes du podium face à des filles qui lui rendent entre deux et trois décennies, la marcheuse du G2A a surtout été chercher le record du monde F55 du 3000m marche indoor en 14’46’’15 !


D’autres Charentais étaient en lice dans le sillage de ces quatre performeuses. Yoann Marthiens (Cognac AC) n’a malheureusement pas pu défendre ses chances comme il le voulait, à cause d’une gêne musculaire. Il réalise 7’’16 en série du 60m des France espoirs.


Léandre Lafont (G2A) a pris la 12ème place du concours de perche des championnats de France espoir, avec 4m65, ce qui constitue son record personnel en salle, avant de tenter 4m80.


Enfin, Alicia Ziat (G2A) a rempli son objectif en terminant 7ème (objectif top 8) sur 3000m cadette des championnats de France de marche à Rennes, avec un chrono de 15’51’’63.


Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr